top of page

Tout savoir sur le dioxyde de titane


Vous l’aurez remarqué, les savons du Terrier contiennent notamment du dioxyde de titane parmi leurs ingrédients. Cet agent blanchissant, utilisé en savonnerie comme colorant, a pourtant très mauvaise réputation et peut repousser les clients.

 

Alors pourquoi peut-on retrouver cet ingrédient dans des recettes minimalistes et naturelles malgré les polémiques ?

 

Au Terrier, nous avons pris le temps d’étudier ce colorant avant de choisir de l’utiliser pour donner une belle couleur blanche à nos savons.

Alors prenons aujourd’hui le temps de faire le point sur cet ingrédient, afin de distinguer le vrai du faux dans ce qui peut se lire à portée de clic.


Revenons à son origine :



Le dioxyde de titane, c’est quoi ?


poudre dioxyde de titane TiO2

 

Le dioxyde de titane (TiO2) est un minéral, présent dans la nature sous la forme de poudre blanche ou de cristaux, et se trouvant majoritairement dans les minerais. Il est extrait puis traité (plusieurs procédés chimiques, physiques ou mécaniques peuvent être utilisés) afin d’obtenir la poudre qui sera utilisée comme ingrédient cosmétique, sous forme micrométrique ou nanométrique.

 

 

Dans quoi peut-on l’utiliser ?

 

Comme évoqué ci-dessus, dans l’industrie des cosmétiques, le dioxyde de titane peut être utilisé comme colorant ou agent blanchissant dans des savons, des crèmes, des dentifrices mais aussi dans des peintures, plastiques, papiers et certains médicaments.

Il est également utilisé comme agents filtrant les UV, principalement dans les crèmes solaires.

 

Enfin, il a longtemps été présent comme additif alimentaire sous la dénomination E171. On pouvait le retrouver sur les étiquettes de confiseries, pâtisseries ou encore plats cuisinés.

 

 

Pourquoi fait-il polémique ?

 

Parce qu’il peut représenter des dangers importants sur la santé. C’est pour cela que sa mention sur une étiquette peut faire peur.

 

MAIS

 

Le dioxyde de titane n’est dangereux que s’il est présent sous forme de nanoparticules, et si celui-ci est inhalé ou ingéré.

Cela s’explique par le fait que sous forme de nanoparticules, les molécules de TiO2 peuvent potentiellement traverser la barrière cutanée et se diffuser dans l’organisme. Or les études montrent qu’une fois présent dans l’organisme, il est potentiellement cancérigène… très inquiétant donc !

 

Pour cette raison, il a été interdit en tant qu’additif alimentaire le 1er janvier 2020, ainsi que dans les aérosols et les produits présentant un risque d’inhalation. En revanche, il est toujours autorisé dans les produits cosmétiques, pharmaceutiques ou de consommation (hors alimentaire) tels que les peintures ou le plastique.


interdiction E171 additif alimentaire dioxyde de titane TiO2

 









Pour les produits cosmétiques, son dosage est fermement réglementé par des seuils stricts déterminés à partir d’études scientifiques sur les risques pour les consommateurs : pas plus de 25% de dioxyde de titane dans un produit fini.


réglementation seuil dioxyde de titane TiO2 cosmétique

 









 

Du coup, le dioxyde de titane est-il dangereux ?

 

Lorsqu’il est inhalé ou ingéré : OUI.

Les études montrent qu’il est potentiellement cancérigène sous sa forme nanométrique. C’est pour cela qu’il a été interdit en tant qu’additif alimentaire, et qu’il est indispensable d’utiliser des équipements de protection individuelle (EPI) lors de sa manipulation. Il est notamment impératif de porter un masque respiratoire avec filtres et des gants.

 

Lorsqu’il est présent dans un produit non ingéré et non inhalé : NON.

Les savons du Terrier ne représentent donc aucun danger pour les consommateurs-trices, et ce pour trois raisons :

 

1.      J’utilise du dioxyde de titane sous forme micrométrique. Les molécules de cette taille ne peuvent pas pénétrer dans l’organisme.


2.      Il est mélangé avec des huiles végétales lors de la fabrication, et n’est plus présent sous forme de poudre libre dans le produit fini. Il ne peut donc plus être ni inhalé, ni ingéré.


3.      Sa concentration dans les produits du Terrier est bien en dessous de la concentration maximale autorisée par les autorités sanitaires pour une utilisation sans danger : pas plus de 0,03% de dioxyde de titane dans 100g de savon.

 

Il ne faut donc pas immédiatement s’alarmer lorsqu’on découvre la présence de TiO2 sur l’étiquette d’un cosmétique. Il est bien sûr tout à fait naturel de souhaiter bannir ce produit de ses placards, et c’est pour cela qu’au Terrier, nous rédigeons nos étiquettes clairement et en français afin de vous laisser libre de vos choix.


Mais dans le cas de nos savons et des produits cosmétiques en général, les seules personnes qui prennent des risques avec cet ingrédient sont les fabricants lors de sa manipulation.

 

 

Terminons sur un exemple 


Lorsque je fabrique un lot de savons dans lequel je dois ajouter du dioxyde de titane, je porte mon masque respiratoire à filtres pendant toute la manipulation du produit. Car même si je travaille avec un dioxyde de titane sous forme micrométrique, la poudre libre peut être irritante pour les voies respiratoires.

Une fois le dioxyde de titane mélangé avec mes huiles à la trace, je peux retirer mon masque respiratoire : il n’y a plus de danger concernant cet ingrédient dans la suite de ma fabrication.

 

 

Vous pouvez donc utiliser sans aucun risque les savons du Terrier, y compris pour les enfants en très bas âges !


savons naturels artisanal savon solide surgras saponifié à froid savon biologique savon pour enfant

 

Et si vous vous laissiez tenter par les autres produits de la marque ? Retrouvez nos shampoings solides biologiques juste ici !

 

 

 

 

Pour aller plus loin :

 

 

 

 

Comments


bottom of page