top of page

DIY : Crème hydratante maison – minimaliste mais très efficace !




Pour celles et ceux qui ont une peau à tendance sèche, il peut être intéressant d’utiliser une petite crème hydratante. Ce type de crème, riche en huiles végétales, permet d’apaiser l’épiderme et l’aide à combattre les agressions extérieures.


Mon grand frère fait partie de la nation des peaux très sensibles : allergique au soleil et supportant mal le froid, sa peau a besoin d’être protégée toute l’année. En été, c’est crème solaire à chaque sortie (même rapide), et en hiver… c’est la crème hydratante de la frangine ! 😊


J’ai donc formulé pour lui une crème hydratante toute simple mais riche en huiles végétales biologiques, au toucher doux et aux vertus apaisantes. La recette est minimaliste et facile à réaliser : en 15 min, c’est prêt !


Pour toutes les peaux très sensibles et les adeptes du fait maison : je vous en partage aujourd’hui la recette 😊

Je vais d’abord détailler les différents ingrédients et les raisons de leur sélection, avant de passer à la fabrication étape par étape.



Les ingrédients

Tout d’abord, un petit rappel des bases pour bien comprendre ce qu’on fabrique.


Toute crème se compose de deux phases : la phase huileuse et la phase aqueuse. Chaque phase va apporter actions et bienfaits à la peau. Les ingrédients qui les composent sont donc les plus importants : ce sont eux qui vont donner les caractéristiques finales de la crème.

Comme l’huile et l’eau ne s’entendent pas, on ajoute un ou plusieurs ingrédients pour permettre une émulsion, c’est-à-dire une liaison stable des deux phases. Ce sont les émulsifiants.

On peut ensuite ajouter des ingrédients supplémentaires pour parfaire le design et le toucher de la crème : plus souple, plus soyeuse, plus dense, non collante… Les possibilités sont vastes. On termine par l’ajout de conservateurs pour que la formule ne se dégrade pas prématurément.


Pour résumer, la base d’une crème c’est :

- Une phase huileuse : huiles et beurres

- Une phase aqueuse : eau, hydrolat, gels…

- Un ou des émulsifiants

- Un ou des conservateurs

- D’autres ingrédients pour ajuster le rendu final : gélifiants, blanchissants, colorants, parfums, stabilisants, etc.


Donc !

Revenons à nos moutons. Pour cette crème hydratante, j’ai choisi d’utiliser :


Pour la phase huileuse :

Huile de noisette : cette huile s’adapte à tous les types de peaux, et à l’avantage de ne pas laisser de film gras. Elle n’est donc pas comédogène et va hydrater la peau en profondeur.

Beurre de karité : également très hydratant, il diminue les rougeurs avec une action réparatrice et apaisante.

Macérât de calendula : ingrédient phare des produits pour bébés, le calendula a tout pour lui. Anti-démangeaisons, antibactérien et anti-inflammatoire, il apaise durablement les peaux les plus fragiles.


Pour la phase aqueuse :

Gel d’Aloe véra : on ne le présente plus aujourd’hui (et c’est une excellente chose !), il revitalise et embelli les peaux sèches et abîmées.

Hydrolat de lavande aspic : apaise et rafraichi les peaux irritées.


Ingrédients supplémentaires :

Cire émulsifiante : c’est l’émulsifiant, tout simplement.

Fécule de maïs : en cosmétique, elle permet de matifier la peau, c’est-à-dire d’hydrater les zones sèches tout en réduisant l’excès de sébum des zones grasses. C’est également un co-émulsifiant et un épaississant.

Vitamine E : premier conservateur (va agir sur la phase huileuse).

Cosgard : deuxième conservateur (va agir sur la phase aqueuse).



Comme vous le remarquez, je n’ajoute ni parfum, ni colorants, ni ingrédients spéciaux pour travailler le rendu et la texture de la crème. La recette est le plus minimaliste possible, c’est un choix personnel que j’applique à toutes les recettes du Terrier.

Mais libre à vous d’ajouter d’autres ingrédients pour parfaire la formule ! Faites-vous plaisir et ajustez là à vos besoins et vos envies.


Et montrez-moi les résultats 🌸



Le dosage des ingrédients

Pour environ 50ml de crème hydratante, il faudra :


- Huile de noisette : 5 g

- Beurre de karité : 5 g

- Macérât de calendula : 5 g

- Cire émulsifiante (n°3 chez aromazone) : 3 g

- Gel d’Aloe vera : 10 g

- Hydrolat de lavande aspic : 30 g

- Fécule de maïs : 2.5 g

- Vitamine E : 0.3 g

- Cosgard : 0.4 g




La fabrication

1. Dans un bol, mélanger la fécule de maïs avec l’hydrolat et l’Aloe vera. Dissoudre la fécule, puis mettre le bol au bain-marie. Faire doucement chauffer jusqu’à un léger frémissement, puis retirer du feu.

Ne pas laisser chauffer trop longtemps : il ne faut pas que le mélange épaississe.


2. Dans un second bol, mélanger les huiles et beurres végétaux avec la cire émulsifiante, puis faire chauffer au bain-marie jusqu’à la fonte complète de la cire et du beurre de karité.


3. Ajouter doucement la phase aqueuse (premier bol) dans la phase huileuse (second bol), au bain-marie sur feu doux. Mélanger vigoureusement avec un fouet jusqu’à obtenir une crème.


4. Retirer du feu, laisser un peu refroidir. Ajouter la vitamine E et le cosgard. Vous pouvez également ajouter du colorant et du parfum à ce moment-là.


5. Transvaser dans le récipient choisi. C'est prêt !



Cette crème se conserve environ 3 mois, de préférence au réfrigérateur, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Si vous souhaitez obtenir une crème plus épaisse, augmentez le dosage de la fécule de maïs.




Cette recette vous a plus ? Dites-moi en commentaire si vous voulez d’autres 😊


9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page